19 avril 2019

Ça alors

Une messagerie sécurisée pour les agents de l’État

En avril 2018, Mounir Mahjoubi, alors secrétaire d’État au Numérique, avait déclaré sur France Inter que le gouvernement avait lancé la création d’une « messagerie sécurisée publique » pour s’affranchir des messageries privées comme la russe Telegram. Le projet a abouti au lancement mercredi de Tchap, une application devant permettre aux agents de l’administration française d’« échanger des informations sensibles ou moins sensibles », selon la Dinsic, la direction interministérielle qui s’en occupe. Prévue pour garantir la confidentialité des conversations, Tchap n’est ouverte qu’aux personnes possédant une adresse e-mail professionnelle de l’administration, comme celles finissant par gouv.fr. Dès hier, Baptiste Robert, chercheur en sécurité, a trouvé une faille qui lui a permis de se connecter à l’application sans posséder d’adresse d’une administration. Le problème a ensuite été résolu.