23 avril 2019

C'est leur avis

Tourner la page malgré les risques

Le comédien Volodymyr Zelensky a été élu dimanche président de l’Ukraine avec 73 % des suffrages, contre 24 % pour son adversaire, le président sortant Petro Porochenko. La journaliste de la Tribune de Genève Yannick Van der Schueren souligne que les Ukrainiens ont préféré tourner la page, malgré le flou du programme de Volodymyr Zelensky.

« Le candidat, qui a promis de “casser le système”, incarne un changement profond, mais son arrivée au pouvoir dans ce pays en guerre aux portes de l’Union européenne s’accompagne de nombreuses incertitudes. Élu sur un programme flou fait de vagues promesses et marqué par un vent de “dégagisme”, Zelensky va devoir passer des plateaux de cinéma à la scène politique sans ses scénaristes. […] Cinq ans après la révolution de Maïdan et son lot de désillusions, les Ukrainiens ont décidé de tourner la page. Dans un paysage politique sclérosé, marqué par des années de conflit et de difficultés économiques, ils cherchaient un nouveau visage qui les aiderait à sortir la tête de l’eau. Ce choix n’est pas sans risque. En portant un néophyte en politique aux plus hautes sphères de l’État, ils plongent dans l’inconnu. » Yannick Van der Schueren