26 avril 2019

C'est leur avis

L’Espagne comme seule au monde

La sociologue et écrivaine Olivia Muñoz-Rojas reproche dans le quotidien espagnol El Pais à la campagne pour les élections législatives qui auront lieu dimanche en Espagne d’avoir laissé de côté l’Union européenne pour se focaliser sur des questions de politique intérieure.

« Alors que l’avenir de l’Europe est au cœur du débat public dans de nombreux États européens, il est quasiment absent de la campagne électorale et entièrement boudé par les grands débats télévisés. […] En observant la campagne depuis l’extérieur, on a la sensation que l’Espagne est seule au monde. Quel est le rôle à jouer par notre pays en Méditerranée ? Au sein de l’Union européenne ? Quelle pourrait être sa place dans les liens à tisser entre l’Europe et l’Amérique latine ? […] Ce sont des questions importantes qui élèveraient le niveau de notre débat, sans diminuer l’importance des questions internes, car après tout, très peu de ce qui nous arrive aujourd’hui peut se comprendre en dehors du contexte européen et mondial. » Olivia Muñoz-Rojas