• Expulsion vers l’Algérie. La Cour européenne des droits de l’homme, chargée de veiller au respect de la Convention européenne des droits de l’homme par les 47 pays qui l’ont ratifiée, a autorisé la France à expulser vers son pays d’origine l’Algérien Ali Meguimi, condamné en 2015 pour terrorisme et interdit de territoire français. Depuis une décennie, les tentatives d’expulsion vers l’Algérie étaient bloquées en raison du risque de torture encouru par les personnes soupçonnées de terrorisme, mais la cour a estimé que la situation de l’Algérie avait évolué ces dernières années.

  • Projet d’attentat. Le parquet de Paris a annoncé l’arrestation vendredi de quatre personnes soupçonnées d’avoir préparé un attentat contre les forces de l’ordre. L’un des suspects est un mineur déjà condamné pour association de malfaiteurs terroriste par un tribunal pour enfants après avoir cherché à se rendre en Syrie en 2017.

  • Contrôle judiciaire. Le tribunal correctionnel de Paris a levé le contrôle judiciaire du reporter indépendant Gaspard Glanz qui lui interdisait de paraître à Paris tous les samedis et à l’occasion du 1er -Mai estimant que la décision avait été insuffisamment motivée. Gaspard Glanz avait été arrêté le 20 avril à l’occasion d’une manifestation du mouvement des « Gilets jaunes » à Paris pour « outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique » après avoir fait un doigt d’honneur à un policier qui l’avait bousculé.

  • Sri Lanka et islam. Le président sri-lankais, Maithripala Sirisena, a annoncé hier l’interdiction dans le pays des voiles masquant le visage, la présentant comme une mesure de « sécurité nationale » après les attentats qui ont frappé le Sri Lanka le 21 avril et qui ont été revendiqués par l’organisation djihadiste État islamique. Un assaut de la police sri-lankaise contre une maison située dans l’est du pays, dans la nuit de vendredi à samedi, s’est conclu par la mort de 15 personnes lorsque des hommes retranchés dans le bâtiment se sont fait exploser.

  • Chine et commerce. Le président chinois, Xi Jinping, a déclaré samedi que le sommet sur les « Nouvelles Routes de la soie », un programme d’investissements chinois dans des infrastructures étrangères, organisé la semaine dernière avait permis la signature d’accords d’un montant de 57 milliards d’euros. Une trentaine de dirigeants étrangers ont participé au sommet, dont le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, le président russe, Vladimir Poutine, et le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

  • Manifestation à Hong Kong. Entre 22 800 personnes, selon la police, et 130 000 personnes, selon les organisateurs, ont manifesté hier à Hong Kong pour protester contre un projet de loi facilitant l’extradition de suspects vers la Chine continentale. Depuis sa rétrocession à la Chine par le Royaume-Uni en 1997, Hong Kong bénéficie d’un statut spécial censé garantir l’indépendance de sa justice.