• Juan Guaido affiche des soutiens militaires. Apparaissant en compagnie d’hommes en uniforme, l’opposant vénézuélien Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, dont les États-Unis, a affirmé dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux avoir le soutien de « soldats courageux » pour lancer la « phase finale » de la lutte contre le pouvoir de Nicolas Maduro. Le ministre de l’Intérieur vénézuélien a condamné une tentative de coup d’État menée par un « petit groupe de traîtres de l’armée ».

  • Abdication de l’empereur du Japon. L’empereur du Japon, Akihito, âgé de 85 ans, a abdiqué lors d’une cérémonie dans son palais à Tokyo pour laisser sa place à son fils, Naruhito. En août 2016, Akihito s’était dit préoccupé par sa capacité à continuer de s’acquitter de ses obligations du fait de son âge, conduisant le Parlement japonais à voter moins d’un an plus tard une loi lui permettant de devenir le premier empereur à renoncer au trône depuis 200 ans.

  • Vidéo d’Abou Bakr al-Baghdadi. Le chef de l’organisation État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, est apparu dans une vidéo de propagande diffusée hier soir par le groupe djihadiste, en cours d’authentification par plusieurs services de renseignement. Si plusieurs messages audio lui avaient été attribués ces dernières années, il s’agit de la première vidéo depuis 2014 montrant le djihadiste donné pour mort en 2017 par le ministère de la Défense russe.

  • Contestation des pratiques d’Amazon. Des représentants syndicaux d’Amazon issus de 15 pays étaient réunis à Berlin (Allemagne) hier et aujourd’hui pour coordonner leurs actions contre le groupe de commerce électronique américain à qui ils reprochent les mauvaises conditions de travail imposées dans ses entrepôts. En 2018, plusieurs dizaines de grèves ont été organisées en Europe pour remettre en cause les cadences, la surveillance des employés ou les faibles salaires.

  • Calendrier des prochaines mesures. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a déclaré hier soir à l’issue d’un séminaire gouvernemental que le projet de réforme institutionnelle, prévoyant notamment la réduction du nombre de parlementaires, et le projet de loi bioéthique, comportant des dispositions sur la procréation médicalement assistée (PMA), seraient présentés en juillet en Conseil des ministres. La réforme des retraites le sera « à la fin de l’été », après la remise en juillet du rapport de Jean-Paul Delevoye chargé de faire des propositions, a-t-il précisé.