30 avril 2019

C'est leur avis

L’erreur du Parti populaire espagnol

Les élections législatives organisées ce dimanche en Espagne ont fait perdre au Parti populaire (PP) plus de la moitié de ses sièges au Congrès des députés. Le journaliste du quotidien belge L’Écho Vincent Georis estime que le PP a fait une erreur en voulant conquérir les électeurs du parti d’extrême droite Vox, qui a fait son entrée au Parlement avec 24 sièges.

« L’Espagne était un des seuls pays de l’Union européenne à ne pas avoir cédé à l’extrême droite. […] Vox a vampirisé l’électorat du parti populaire. Lors de la crise catalane, le PP (démocrate chrétien) a voulu réveiller à son compte la ferveur nationaliste des Espagnols en matant les indépendantistes. Quelle erreur ! La stratégie a échoué. Le PP a perdu plus de la moitié de ses députés. Déçus, les ultranationalistes espagnols ont préféré Vox. L’original. […] Au final, l’extrême droite est sortie renforcée de cette mauvaise stratégie d’imitateur. C’est une règle, les électeurs les plus radicaux préféreront toujours l’original à la copie. En attendant, à quelques semaines des élections européennes, Vox vient ajouter sa voix aux autres partis europhobes. » Vincent Georis