30 avril 2019

Ça alors

Les 10 000 contrevérités de Trump

Le président des États-Unis, Donald Trump, a franchi en fin de semaine dernière la barre des 10 000 mensonges ou fausses affirmations depuis son entrée en fonction en janvier 2017, a affirmé hier le Washington Post en s’appuyant sur un décompte effectué par sa rubrique de vérification d’information. La contrevérité qui revient le plus souvent concerne sa promesse de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique, dont il a affirmé 160 fois qu’elle était en cours de réalisation – ce qui est faux. Le rythme s’est accéléré : sur les sept derniers mois, le chef de l’État américain a prononcé 23 mensonges par jour en moyenne, contre 8 par jour auparavant, selon le Washington Post. Lors d’une interview sur Fox News jeudi dernier, il a même émis 45 fausses informations en 45 minutes, affirme le quotidien américain.