• Privatisation d’ADP. Le Conseil constitutionnel a validé la proposition de loi déposée début avril par 248 parlementaires de l’opposition en vue d’un référendum d’initiative partagée contre la privatisation du groupe Aéroports de Paris. Cette proposition doit encore recueillir les signatures de 10 % du corps électoral, soit un peu plus de 4,7 millions de citoyens. Si elle y parvient, le Parlement aura six mois pour l’examiner et le président de la République devra convoquer un référendum si ce n’est pas fait dans le délai imparti.

  • Manifestations de fonctionnaires. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans une centaine de villes de France à l’appel des syndicats de fonctionnaires contre le projet de réforme de la fonction publique qui doit être examiné en séance à l’Assemblée nationale à partir de lundi. Le gouvernement a présenté en février sa réforme comme nécessaire pour rendre la fonction publique « plus attractive » et les services publics « plus efficaces », mais la CGT dénonce un développement du recrutement de contractuels facteur de « précarité » et d’« inégalités entre agents ».

  • Sommet européen. À l’occasion d’un sommet sur l’Union européenne après le Brexit, à Sibiu (Roumanie), les dirigeants des États membres de l’Union européenne, Royaume-Uni mis à part, ont adopté à l’unanimité 10 engagements, dont celui de rester « unis, envers et contre tout ». À quelques semaines des élections européennes, plusieurs dirigeants, dont Emmanuel Macron, se sont prononcés contre le fait de désigner le futur président de la Commission européenne parmi les « Spitzenkandidaten », les têtes de liste des groupes politiques du Parlement européen.

  • Émissions polluantes de l’UE. Les États membres de l’Union européenne ont réduit de 2,5 % leurs émissions de CO2 en 2018 par rapport à 2017, a annoncé hier l’institut européen de statistiques Eurostat. Le Portugal affiche une baisse de ses émissions de 9 %, tandis que celles de la Lettonie ont augmenté de 8,5 % et que la France fait un peu mieux que la moyenne avec une baisse de 3,5 %.

  • Abus sexuels dans l’Église. Le pape François a publié une lettre apostolique introduisant l’obligation pour les clercs et les religieux de signaler à l’autorité ecclésiastique tous les possibles abus sexuels dont ils prendraient connaissance. Tous les diocèses, les territoires confiés à un évêque, devront se doter d’ici juin 2020 d’un ou plusieurs « dispositifs stables et facilement accessibles au public » pour recueillir les signalements.

  • Inculpations au Venezuela. La Cour suprême du Venezuela a inculpé hier pour haute trahison, conspiration et rébellion civile trois députés d’opposition, portant à 10 le nombre d’élus poursuivis pour leur soutien à la tentative d’insurrection menée par l’opposant Juan Guaido. L’un de ces élus, Edgar Zambrano, vice-président de l’Assemblée nationale, a été arrêté hier par le service de renseignement du pays.