• Campagne pour les européennes. La campagne officielle pour les élections européennes a débuté ce matin. Des panneaux installés près des lieux de vote doivent accueillir les affiches de chacune des 34 listes enregistrées. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a publié jeudi les temps accordés à chaque liste pour la diffusion de leurs spots publicitaires sur les chaînes publiques, calculés en fonction du poids de chacune dans le Parlement sortant, aux précédentes élections et dans les intentions de vote : de près de 56 minutes pour la liste LREM-MoDem à un peu plus de 3 minutes pour le Parti animaliste en passant par environ 14 minutes pour Europe Écologie.

  • Suppression de postes chez Air France. La direction de la compagnie aérienne Air France a annoncé aujourd’hui un plan de départs volontaires ayant pour objectif la suppression de 465 postes sur les 3 200 de son réseau domestique. Dans un communiqué, l’entreprise justifie sa décision par la concurrence à laquelle elle est confrontée de la part des lignes de train à grande vitesse « qui ont augmenté leurs capacités sur l’ensemble du territoire, diminué les temps de parcours et développé une offre low-cost très compétitive ».

  • Élections en Nouvelle-Calédonie. La coalition de droite non indépendantiste a conservé la majorité au Congrès de la Nouvelle-Calédonie avec 28 sièges sur 54 contre 26 pour les formations favorables à l’indépendance à l’issue des élections provinciales organisées hier. Ce scrutin intervenait six mois après un référendum sur l’indépendance où le non l’a emporté avec 56,7 % des voix.

  • L’ANC victorieuse, mais en recul. L’ANC, le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a remporté les élections générales organisées le 8 mai avec 57,5 % des voix, selon les résultats publiés samedi par la commission électorale du pays. Il s’agit du score le plus faible obtenu par le parti depuis son accession au pouvoir avec Nelson Mandela en 1994.

  • Attaque d’une église au Burkina Faso. Des hommes armés ont attaqué hier une église catholique à Dablo, dans le nord du Burkina Faso, tuant six personnes, dont le prêtre. Une attaque contre une église protestante avait déjà fait six morts fin mars, rappelle l’AFP qui a dénombré près de 400 morts depuis 2015 dans le pays, en proie à une intensification de la présence de militants djihadistes.