13 mai 2019

Ça alors

Panne sur les bracelets électroniques néerlandais

Une défaillance du système de surveillance par bracelet électronique aux Pays-Bas a permis de jeudi à vendredi aux personnes faisant l’objet d’un tel contrôle judiciaire d’aller et venir librement. La cause provient d’un problème de mise à jour d’un logiciel, empêchant la transmission des données de géolocalisation des porteurs à la salle de contrôle du ministère néerlandais de la Justice. À titre préventif, une partie des personnes disposant d’un bracelet électronique ont été placées en détention. Samedi, le système de contrôle était à nouveau intégralement en état de fonctionnement. En août dernier, une panne sur un service de télécommunication avait déjà interrompu le système de surveillance pendant une journée dans le pays. En France, plus de 11 000 personnes font l’objet d’une condamnation avec bracelet électronique, selon les dernières données du ministère français de la Justice.