• Suppression de postes chez Air France. La direction de la compagnie aérienne Air France a annoncé lundi un plan de départs volontaires ayant pour objectif la suppression de 465 postes sur les 3 200 de son réseau domestique. L’entreprise a expliqué subir la concurrence des lignes de train à grande vitesse et des compagnies aériennes à bas coûts.

  • Tensions entre les États-Unis et l’Iran. Le département d’État américain, l’équivalent du ministère des Affaires étrangères, a ordonné mercredi à son personnel diplomatique non essentiel de quitter l’ambassade de Bagdad et le consulat d’Erbil, en Irak, par crainte d’attaques de la part de l’Iran. Donald Trump a déclaré jeudi qu’il n’espérait pas que les États-Unis se dirigent vers une guerre contre l’Iran. Mardi, le guide suprême de la République islamique d’Iran, Ali Khamenei, avait affirmé qu’« il n’y aurait pas de guerre ».

  • Comptes de campagne. Le Conseil constitutionnel, l’instance chargée de contrôler la conformité des lois à la Constitution, a rejeté hier une question prioritaire de constitutionnalité déposée par les avocats de Nicolas Sarkozy. L’ancien président de la République s’opposait à son renvoi devant le tribunal correctionnel pour le dépassement des frais de sa campagne électorale pour l’élection présidentielle de 2012.