22 mai 2019

Tout s’explique

British Steel en redressement judiciaire

Qu’a annoncé British Steel ?

L’entreprise sidérurgique britannique British Steel a été placée en redressement judiciaire aujourd’hui après l’échec de négociations avec le gouvernement britannique visant à obtenir un prêt de secours d’une trentaine de millions d’euros. L’entreprise, qui explique ses difficultés actuelles notamment par la faiblesse de la monnaie britannique et par l’incertitude sur le Brexit, est le deuxième fabricant d’acier du pays et emploie environ 5 000 personnes, dont près de 4 000 au Royaume-Uni et les autres essentiellement en France et aux Pays-Bas. Son activité représente 20 000 emplois indirects chez ses fournisseurs. British Steel, qui porte le nom de l’ancienne compagnie sidérurgique publique britannique, a été fondé en 2016 après le rachat d’une partie de l’activité européenne du groupe indien Tata Steel par le fonds d’investissement Greybull Capital.