24 mai 2019

C'est leur programme

Programmes pour les élections européennes

Du 6 au 23 mai, nous vous avons présenté les programmes de 11 listes en lice pour les élections européennes du 26 mai (organisées le 25 mai dans les collectivités françaises situées dans l’océan Atlantique et sur le continent américain). Nous avons privilégié les listes les mieux placées dans les intentions de vote. 23 autres listes ont été enregistrées pour ces élections. Voici quelques-unes de leurs propositions.

Environnement. De nombreuses listes présentées pour les élections européennes ont accordé une place importante à l’environnement. Urgence Écologie, qui en fait son principal message, se distingue notamment par sa proposition de supprimer les liaisons aériennes sur les courtes distances. Le Parti pirate, qui milite pour les libertés fondamentales sur Internet et ailleurs, souhaite de son côté « rendre libres et transparentes les données environnementales » pour « mieux orienter les efforts » de protection de l’environnement. La liste Une Europe au service des peuples, portée par l’Union des musulmans de France, veut mettre en place une législation plus stricte concernant les perturbateurs endocriniens. La liste Allons enfants souhaite créer un statut de réfugié pour les personnes victimes du dérèglement climatique.

Europe fédérale contre sortie de l’UE. L’Union populaire républicaine (UPR) a présenté une liste dont la priorité est le « Frexit », la sortie de l’Union européenne. Cette volonté se retrouve également dans les propositions de la Liste de la reconquête, qui déclare vouloir lutter contre le « grand remplacement », une théorie selon laquelle il existe un projet de remplacement des populations occidentales par des immigrés. L’auteur de cette théorie, Renaud Camus, est également à la tête d’une liste pour ces élections européennes, La Ligne claire, mais celle-ci s’oppose à une sortie de l’Union européenne. Trois listes souhaitent quant à elles une plus grande intégration européenne, via la construction d’une Europe fédérale, avec par exemple une politique de défense commune. Il s’agit des listes présentées par Pace, le Parti fédéraliste européen et l’Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité.

Anticapitalisme. Quatre listes mettent en avant leur opposition au système capitaliste. C’est le cas de celle présentée par Lutte ouvrière, qui critique en outre les mesures prises par l’Union européenne pour limiter les arrivées de migrants et réclame une « liberté de circulation et d’installation pour tous ». La liste Démocratie représentative propose de mettre la Banque centrale européenne « sous contrôle populaire ». La liste Parti révolutionnaire communistes invite principalement à « dire non à l’Europe capitaliste ». La liste Décroissance 2019 promeut une « réduction du cycle extraction-production-consommation-déchets ».

RIC européen. Plusieurs listes ont inscrit parmi leurs propositions l’instauration au niveau européen d’un référendum d’initiative citoyenne consistant à pouvoir solliciter l’avis des citoyens sur une proposition de loi à partir du moment où celle-ci aura recueilli les signatures d’une proportion significative de la population. Cette idée est au centre de la candidature de la liste Mouvement pour l’initiative citoyenne. On la retrouve également dans le programme de la liste Neutre et actif et elle fait naturellement partie des propositions de deux listes rassemblant de nombreux participants au mouvement des « Gilets jaunes », Alliance jaune, la révolte par le vote et Évolution citoyenne.

Revendications particulières. La liste présentée par le Parti animaliste a basé toutes ses propositions sur la protection des droits des animaux. La liste À voix égales milite pour une égalité des droits entre les femmes et les hommes. La liste Espéranto entend faciliter la communication entre les peuples européens par l’instauration de l’espéranto comme langue commune. La liste Les Oubliés de l’Europe propose de défendre les artisans, les commerçants, les professions libérales et les indépendants. La liste Une France royale au cœur de l’Europe veut remettre un roi à la tête de la France.

Les professions de foi des listes pour les élections européennes sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur.