24 mai 2019

Ça alors

L’Algérie et l’Argentine débarrassées du paludisme

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), une agence de l’ONU, a officiellement reconnu ce mardi la fin du paludisme en Algérie et en Argentine. L’Argentine n’a plus connu de cas d’infection depuis 2010 et l’Algérie depuis 2013. L’Algérie est le deuxième pays à être débarrassé du paludisme en Afrique, selon l’OMS, après l’île Maurice en 1973. Les autorités algériennes avaient mis en place un programme pour endiguer cette maladie, comprenant la formation d’un personnel de santé. L’OMS a déclaré 38 pays et territoires débarrassés du paludisme depuis 1962. En 2017, l’organisation a recensé 219 millions de cas de paludisme dans 87 pays du monde. Le paludisme est une maladie qui se transmet par piqûre de moustiques infectés. Elle a tué 435 000 personnes en 2017, dont 250 000 enfants, principalement en Afrique, selon l’OMS.