28 mai 2019

Ça alors

L’Afrique du Sud instaure une taxe carbone

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a ratifié hier un projet de loi instaurant une taxe carbone en Afrique du Sud à partir du 1er juin. Elle vise à aider le pays à remplir ses objectifs nationaux de réduction des émissions carbone, définis dans l’Accord de Paris de 2015. Cette taxe sera imposée dans un premier temps aux entreprises émettant le plus de dioxyde de carbone, avant d’être étendue à d’autres. Le prix de base a été fixé à 7,3 euros par tonne de CO2, mais des exonérations pourront s’appliquer. Le but est de faire peser sur les entreprises le poids des dommages environnementaux qu’elles causent, afin de les dissuader de se tourner vers les énergies fossiles, qui émettent du dioxyde de carbone. L’Afrique du Sud était le 14e pays émettant le plus de CO2 dans l’atmosphère en 2017 et le premier pays africain, selon des données de la Commission européenne.