5 juin 2019

Ça alors

Le nombre de pays pauvres recule

Le nombre de pays pauvres a presque été divisé par deux en moins de 20 ans, selon un rapport publié hier par la Banque mondiale, un organisme de financement du développement. Alors que l’institution recensait 64 « pays à faible revenu » en 2001, elle en compte 34 en 2019, dont plus des deux tiers en Afrique subsaharienne. Un pays est considéré « à faible revenu » lorsque le revenu annuel moyen par habitant est égal ou inférieur à 995 dollars, un montant réévalué chaque année. Selon la Banque mondiale, ces évolutions ont été rendues possibles par la résolution de conflits armés, des opérations d’annulation de dettes ou l’augmentation du prix des matières premières, et ont permis à des pays comme la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Nicaragua et le Bhoutan d’améliorer leurs infrastructures ou leurs taux de scolarisation.