12 juin 2019

Ça se chiffre

Les ventes d’armes françaises

Les 9,1 milliards d’euros d’exportations d’armement français en 2018 constituent « un des meilleurs chiffres de ces 20 dernières années », la moyenne annuelle étant de 6 milliards d’euros sur cette période, selon le rapport annuel du gouvernement au Parlement sur les exportations d’armement, rendu public mardi 4 juin. Les pays du Proche-Orient restent les principaux clients de la France avec 50 % des commandes en 2018. L’Arabie saoudite est le deuxième client entre 2009 et 2018. Selon une enquête du média d’investigation Disclose, la coalition menée par l’Arabie saoudite utilise certaines armes livrées par la France dans le cadre des opérations militaires conduites au Yémen. La Belgique est le troisième importateur en 2018 avec la commande de 442 véhicules blindés. L’Inde est en tête des commandes sur la période 2009-2018 à la faveur de l’achat de 36 avions Rafale pour 8 milliards d’euros en 2016. « Aujourd’hui, 13 % des emplois industriels sont dans le secteur de l’armement », souligne Florence Parly, la ministre des Armées, en préface du rapport.