12 juin 2019

Ça alors

Abandon des charges contre un journaliste russe

Le ministre russe de l’Intérieur, Vladimir Kolokoltsev, a annoncé hier après-midi l’abandon des poursuites contre le journaliste Ivan Golounov, en raison de « résultats des examens biologiques, médico-légaux et des empreintes digitales et génétiques ». Journaliste d’investigation du site d’information Meduza, Ivan Golounov s’est fait connaître pour son travail sur la corruption de dirigeants politiques et de chefs d’entreprise. Poursuivi pour trafic de drogue, il avait été placé en garde à vue jeudi et assigné à résidence samedi, mais affirmait que les stupéfiants découverts par les policiers ne lui appartenaient pas. Plusieurs médias et personnalités politiques russes ont dénoncé un coup monté. Le ministre russe de l’Intérieur a annoncé l’ouverture d’une enquête sur le travail des policiers ayant procédé à son arrestation. Tandis qu’ils défilaient aujourd’hui à Moscou en soutien au journaliste, plus de 400 personnes ont été arrêtées, selon l’ONG OVD-Info, spécialisée dans le suivi des arrestations.