• Alerte canicule. Météo France a placé cet après-midi 13 nouveaux départements en vigilance orange, portant le nombre de départements concernés par l’épisode caniculaire à 78. La vigilance orange demande aux individus d’être « très vigilants », chaque personne pouvant être menacée, « même les sujets en bonne santé », précise l’établissement. Il ajoute que la nuit sera « particulièrement chaude » avec des températures minimales au lever du jour souvent comprises entre 20 °C et 24 °C.

  • Grève chez les pompiers. Sept syndicats représentant plus de 85 % des sapeurs-pompiers professionnels de France ont déposé un préavis de grève débutant aujourd’hui et se prolongeant jusqu’au 31 août. Les organisations demandent une augmentation de leur rémunération et un « recrutement massif » de sapeurs-pompiers sous le statut de fonctionnaire. Tenus d’assurer un service minimum, les grévistes doivent se contenter de brassards ou d’inscriptions sur les casernes et les véhicules.

  • Procédure collective contre Google. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé ce matin le lancement d’une action de groupe, une procédure de poursuite judiciaire collective, contre Google auquel elle reproche d’avoir violé la réglementation européenne en matière de collecte des données personnelles. La procédure concerne l’ensemble des utilisateurs d’un appareil Android et titulaires d’un compte Google pour lesquels l’UFC-Que Choisir réclame une indemnisation de 1 000 euros.

  • Enquête sur l’incendie de Notre-Dame. Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, a annoncé aujourd’hui que la piste criminelle était écartée dans l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris survenu le 15 avril. Il a précisé que l’enquête préliminaire, désormais close, privilégiait un dysfonctionnement du système électrique ou un départ de feu occasionné par une cigarette mal éteinte et que de plus amples investigations allaient être menées dans le cadre d’une information judiciaire confiée à trois juges d’instruction.

  • Coalition au Danemark. La reine du Danemark, Margrethe II, a confirmé aujourd’hui comme Première ministre Mette Frederiksen, la dirigeante du Parti social-démocrate vainqueur des élections législatives du 5 juin, et lui a demandé de former un gouvernement. Mette Frederiksen était venue présenter à la reine l’accord conclu dans la nuit avec trois partis de gauche, lui permettant d’obtenir une majorité au Parlement.

  • Lula reste en prison. Le Tribunal fédéral suprême brésilien, la plus haute instance judiciaire du pays, a rejeté hier soir deux demandes de libération de l’ancien président de centre gauche Lula, qui purge depuis avril 2018 une peine de 8 ans et 10 mois de prison pour corruption passive et blanchiment d’argent. La défense de Lula avait déposé un recours en décembre, s’interrogeant sur l’impartialité du juge Sergio Moro, à l’origine de l’enquête contre Lula et de sa condamnation, après sa nomination au poste de ministre de la Justice dans le nouvel exécutif ultraconservateur de Jair Bolsonaro.