• Affaire Vincent Lambert. La Cour de cassation, la plus haute juridiction judiciaire en France, a annulé cet après-midi l’arrêt de la Cour d’appel de Paris qui ordonnait le maintien des soins vitaux de Vincent Lambert, en état végétatif depuis dix ans. Elle ne renvoie pas l’affaire devant un autre juge, ce qui rend possible un nouvel arrêt des traitements par ses médecins. La Cour d’appel de Paris avait ordonné le 20 mai la reprise de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert, interrompues le matin même.

  • Record de chaleur. Le record de chaleur en France métropolitaine a été battu à Villevieille, dans le Gard, avec 45,1 °C à la mi-journée, a annoncé Météo-France. Le précédent record (44,1 °C) datait de la canicule de 2003. La vigilance rouge à la canicule est prolongée jusqu’à demain 16h dans quatre départements, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault et le Vaucluse. Environ 4 000 écoles ont été fermées aujourd’hui, selon le Premier ministre, Édouard Philippe.

  • Mélenchon renvoyé en correctionnelle. Jean-Luc Mélenchon, député de La France insoumise, et cinq des ses proches ont été cités à comparaître devant un tribunal correctionnel le 19 septembre par la procureure de Bobigny pour actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation. Les faits reprochés se sont déroulés durant une tentative de perquisition du siège du mouvement, à Paris, le 16 octobre 2018.

  • Dette publique. La dette publique de la France s’est établie à 2 358,9 milliards d’euros à la fin du premier trimestre, atteignant 99,6 % du PIB, contre 98,4 % du PIB fin 2018, a annoncé aujourd’hui l’institut national de statistiques Insee dans un communiqué. Le gouvernement a prévu en avril de ramener ce ratio à 96,8 % d’ici 2022.

  • Plainte iranienne contre les États-Unis. L’Iran a annoncé aujourd’hui avoir déposé plainte auprès du Conseil de sécurité des Nations unies contre les États-Unis pour violation par un drone de son espace aérien, selon l’agence de presse iranienne Tasnim. « Rien ne presse » pour résoudre les tensions entre les deux pays, a déclaré le président des États-Unis, Donald Trump, lors de son arrivée au sommet du G20, qui réunit aujourd’hui et demain au Japon les dirigeants des 20 principales puissances économiques de la planète.