28 juin 2019

Tout s’explique

L’efficacité insuffisante de l’homéopathie mise en avant

Que préconise la Haute autorité de Santé sur l’homéopathie ?

La Haute autorité de Santé (HAS), une autorité publique indépendante, a publié aujourd’hui sa première évaluation scientifique des médicaments homéopathiques en France, effectuée à la demande du ministère de la Santé. Celui-ci souhaitait connaître l’efficacité des 1 163 médicaments homéopathiques actuellement remboursés à 30 % par la Sécurité sociale, afin de maintenir ou non ce remboursement. La HAS affirme avoir analysé leur efficacité pour soigner 24 symptômes ou affections types et avoir consulté toutes les données scientifiques relatives à l’homéopathie des 20 dernières années, soit plus de 1 000 études. Elle conclut à une « efficacité insuffisante » de ces médicaments pour qu’ils soient « proposés au remboursement ». La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, à qui il revient de prendre une décision, a déclaré à plusieurs reprises qu’elle se conformerait à l’avis de la HAS.