28 juin 2019

Ça alors

Des déportés de la Seconde Guerre mondiale indemnisés

La compagnie néerlandaise des chemins de fer a annoncé mercredi qu’elle verserait une indemnisation aux personnes déportées avec ses trains vers des camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale ou à leurs descendants. L’entreprise estime dans un communiqué que « plusieurs milliers de personnes ont droit à l’allocation, dont environ 500 survivants ». Elle s’élèvera à 15 000 euros pour les survivants et entre 5 000 et 7 500 euros pour les veufs ou veuves et les enfants. En 2011, la SNCF avait présenté des excuses officielles après que des élus américains eurent menacé de voter une loi lui interdisant de signer des contrats aux États-Unis si elle ne reconnaissait pas son rôle dans l’Holocauste. L’État français a ensuite mis en place un fonds de 60 millions de dollars en 2014 pour indemniser les déportés survivants américains.