2 juillet 2019

C'est leur avis

Un impératif d’humanité

La capitaine allemande du navire humanitaire Sea-Watch 3, Carola Rackete, a été arrêtée samedi pour avoir accosté sans autorisation sur l’île italienne de Lampedusa afin de permettre aux 42 migrants à bord depuis le 12 juin de débarquer. Journaliste au quotidien autrichien Kurier, Karoline Krause-Sandner estime que la capitaine a agi en adéquation avec les valeurs humaines et le droit international.

« L’Allemande est actuellement assignée à domicile pour avoir fait entrer des personnes sur le sol italien. L’arrestation est conforme à la loi. Pourtant, la jeune femme a fait la seule chose qui était juste. Elle a sauvé des personnes de la mort. Un impératif d’humanité, un devoir en termes de droit international : la convention des Nations unies sur le droit maritime affirme que tout capitaine ayant connaissance d’un cas de détresse en mer est tenu de lui venir en aide. […] Pourquoi traitons-nous comme des criminels les personnes qui sauvent d’autres personnes de la noyade ? Quand l’humanité est-elle devenue un délit ? Dans quel monde vivons-nous ? » Karoline Krause-Sandner