9 juillet 2019

Ça alors

3,8 millions de produits dopants saisis

3,8 millions de produits dopants saisis, 17 groupes criminels démantelés, neuf laboratoires clandestins fermés… L’office européen de police Europol, dont le rôle est de faciliter l’échange de renseignements entre les polices nationales des pays de l’UE pour lutter contre la grande criminalité et le terrorisme, a annoncé hier la fin d’une vaste opération de démantèlement de trafic de médicaments. Cette opération a été dirigée par la police nationale italienne et l’unité financière de la police grecque. 33 pays ont collaboré à l’enquête, dont 23 membres de l’UE. Au total, elle a permis de saisir 24 tonnes de poudre de stéroïde, des hormones proches de la testostérone utilisées pour augmenter la masse musculaire. Comme le souligne Europol, ces produits peuvent gravement nuire à la santé, car ils augmentent le risque de crises cardiaques ou de cancer et endommagent le foie. L’enquête a conduit à l’arrestation de 234 personnes.