11 juillet 2019

C'est leur avis

Le problème vient surtout des ambassadeurs américains

L’ambassadeur britannique aux États-Unis, Kim Darroch, a démissionné hier après la révélation de câbles diplomatiques dans lesquels il critiquait le président américain, Donald Trump. Adam Taylor, journaliste au Washington Post, estime que les ambassadeurs américains se sont conduits de manière bien plus problématique.

« L’opinion dans une grande partie de l’élite diplomatique ici est que le président américain est “incompétent” et “instable”, comme Darroch l’a écrit. […] Mais rien de ce qu’il a dit n’était déplacé pour un diplomate dans sa position. S’il y a une rupture des usages diplomatiques ici – oui, il y en a une –, elle ne vient pas de l’ambassadeur britannique. […] C’est ce que font les diplomates de Trump en public qui est vraiment choquant. À Berlin, un ambassadeur américain discrédite ouvertement le gouvernement allemand, un autre à Amsterdam est devenu sujet à railleries pour avoir refusé de répondre aux questions des journalistes et encore un autre à Jérusalem fait ouvertement preuve de parti pris dans les négociations israélo-palestiniennes. Du Kenya à la Nouvelle-Zélande, les ambassadeurs nommés par Trump ont offensé leurs hôtes. » Adam Taylor