• Appel dans l’affaire de l’arbitrage Tapie. Le parquet de Paris a annoncé aujourd’hui faire appel de la décision du tribunal correctionnel de Paris qui a relaxé la semaine dernière les six prévenus soupçonnés d’escroquerie dans l’affaire de l’arbitrage dont avait bénéficié l’homme d’affaires Bernard Tapie en 2008. Cet arbitrage avait accordé à Bernard Tapie 403 millions d’euros pour mettre fin à une affaire l’opposant à l’ancienne banque publique Crédit lyonnais.

  • Réforme du système de santé. Le Parlement a définitivement adopté, par un ultime vote du Sénat, le projet de loi sur la transformation du système de santé. Celui-ci prévoit en particulier de mettre fin au système actuel de sélection à la fin de la première année d’études de médecine pour le remplacer par un dispositif dans lequel le nombre d’étudiants admis en deuxième ou en troisième année sera déterminé par les universités, en accord avec les agences régionales de santé, selon les capacités et les besoins des territoires.

  • Disparition à Nantes. Le procureur de la République de Nantes a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’une procédure judiciaire, confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), concernant la charge policière menée durant la Fête de la musique le 21 juin à Nantes, au cours de laquelle plusieurs personnes étaient tombées dans la Loire, dont l’une est depuis portée disparue. Fin juin, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, avait déjà saisi l’IGPN pour une enquête administrative concernant cette opération de police.

  • Effets de la pollution de l’air. Après avoir évalué 160 études sur les effets de la pollution de l’air publiées depuis 2013, l’agence nationale de sécurité sanitaire Anses a publié aujourd’hui un rapport dans lequel elle « confirme avec des niveaux de preuve forts » les effets des particules fines sur la santé, comme les atteintes respiratoires et cardiovasculaires et les décès anticipés. L’agence recommande d’encourager le développement de véhicules moins polluants et surtout la réduction du trafic routier.

  • Projet de reprise d’Alitalia. La société publique italienne des chemins de fer, FS, a annoncé hier soir avoir trouvé un accord avec le groupe Atlantia, propriété de la famille Benetton, et la compagnie américaine Delta pour reprendre ensemble la compagnie aérienne italienne en difficulté Alitalia. « L’État continuera d’avoir la majorité absolue dans l’entreprise et conservera donc le contrôle de la nouvelle société », a précisé sur Facebook Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien et ministre du Développement économique.