17 juillet 2019

Ça alors

Une résolution contre les « commentaires racistes » de Donald Trump

La Chambre des représentants américaine, à majorité démocrate, a adopté hier une résolution condamnant des « commentaires racistes » tenus il y a quelques jours par le président américain, Donald Trump. Seuls quatre représentants du Parti républicain, celui de Donald Trump, ont voté en faveur de ce texte. Dans une série de tweets publiés dimanche, le président américain avait conseillé à quatre élues démocrates d’origine étrangère (Alexandria Ocasio-Cortez, Ilhan Omar, Ayanna Pressley et Rashida Tlaib), dont trois sont nées aux États-Unis, de « retourner » dans leur pays pour « réparer les lieux totalement dévastés et infestés par le crime d’où elles viennent », puis il les avait accusées le lendemain de « détester » les États-Unis. La résolution estime que ces propos « légitiment et accentuent la peur et la haine des nouveaux Américains et des personnes de couleur ». Ce texte n’a toutefois pas force de loi.