23 juillet 2019

Ça alors

Deux réacteurs à l’arrêt en raison de la canicule

EDF a annoncé hier l’arrêt des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech, située dans le Tarn-et-Garonne et en bordure de la Garonne, en raison de la canicule. Leur redémarrage est prévu pour le 30 juillet, mais l’arrêt est « susceptible de se prolonger » en fonction des températures, précise EDF. L’entreprise a pris cette mesure car la centrale de Golfech n’est plus en mesure de rejeter dans la Garonne les eaux de refroidissement qu’elle y prélève en dessous de la température maximale autorisée. C’est la première fois que des réacteurs de la centrale de Golfech sont arrêtés en raison de la chaleur, mais cela arrive régulièrement dans d’autres centrales. Celle du Bugey (Ain) et de Saint-Alban (Isère), situées en bord du Rhône, ont également ralenti leur activité. EDF évalue les pertes de production liées aux canicules à 0,3 % de la production annuelle ces 10 dernières années et affirme être préparée pour faire face à la multiplication des épisodes de chaleur.