• Conflit israélo-palestinien. Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, a annoncé hier que cette dernière n’appliquerait plus à partir d’aujourd’hui les accords signés avec Israël, « y compris en matière de sécurité ». Mahmoud Abbas a condamné la démolition lundi par Israël de bâtiments appartenant à des Palestiniens au sud de Jérusalem. Le journal israélien Haaretz note que le dirigeant « a fait des déclarations similaires dans le passé et ne les a pas appliquées ».

  • Naufrage de migrants. Environ 150 migrants sont portés disparus depuis le naufrage de leur bateau hier au large de la Libye, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), un organisme des Nations unies, tandis que 135 personnes également présentes à bord ont pu être sauvées, selon l’ONG Médecins sans frontières. Le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés, Filippo Grandi, a qualifié ce naufrage de la « pire tragédie » survenue cette année en mer Méditerranée, où 597 migrants sont décédés en six mois, selon le dernier bilan de l’OIM.

  • Fichier biométrique. Le Conseil constitutionnel, une institution indépendante, a estimé dans un avis publié ce matin que la création d’un fichier des étrangers se déclarant mineurs non accompagnés était conforme à la Constitution. Prévu par la loi asile et immigration adoptée en 2018, ce fichier a pour objet le recueil et le traitement automatisé de plusieurs informations telles que les photographies et les empreintes digitales des ressortissants étrangers.

  • Résultats de Renault. Le constructeur automobile français Renault a annoncé ce matin une baisse de ses ventes de 6,7 % au premier semestre par rapport à la même période en 2018, « dans un marché mondial en recul de 7,1 % », et d’un recul de 48 % de ses bénéfices, principalement du fait du « repli de la contribution » de son partenaire japonais Nissan. Ce dernier a présenté hier de mauvais résultats et a déclaré qu’il allait supprimer 12 500 emplois dans le monde d’ici 2023.

  • Vigilance orange. 27 départements sont placés jusqu’à demain 16h en vigilance orange pour les orages ou pour la canicule, cette dernière étant encore en vigueur dans 16 départements de Rhône-Alpes et du Nord-Est, selon Météo-France. L’établissement public prévoit des orages violents, parfois accompagnés de grêle, demain dans ces territoires.