26 juillet 2019

Ça alors

Reprise des exécutions capitales aux États-Unis

Le département américain de la Justice a annoncé hier la reprise des exécutions capitales au niveau fédéral, mettant fin à un moratoire en vigueur depuis 2003, et a programmé l’exécution de cinq personnes. Cette décision ne s’applique qu’aux personnes condamnées à mort pour des crimes fédéraux, c’est-à-dire des crimes commis contre des fonctionnaires, relevant de l’espionnage, du terrorisme, du racisme ou qui se sont produits dans des propriétés du gouvernement ou des réserves indiennes, les autres infractions relevant de la justice des États. Si la peine de mort est légale aux États-Unis, 21 États sur 50 l’interdisent et plusieurs autres ont suspendu les exécutions. Le nombre d’exécutions capitales s’est élevé à 690 dans le monde en 2018, hors Chine, soit le chiffre le plus bas depuis 10 ans, selon un rapport de l’ONG de défense des droits humains Amnesty international.