29 juillet 2019

C'est leur avis

Penser au climat dans les négociations internationales

Dans le magazine américain The New Republic, l’analyste politique Tyler Bellstrom estime que les décideurs politiques devraient faire du changement climatique un véritable argument économique pour contraindre des dirigeants comme le président brésilien, Jair Bolsonaro, à respecter l’accord de Paris sur le climat.

« Il ressort clairement des données satellites et de l’action du gouvernement que Bolsonaro ne tient pas compte des régulations environnementales. […] La situation économique, combinée à un point de vue laxiste sur l’application des lois environnementales, rend plus que probable l’accélération de la déforestation. Mais la vulnérabilité économique donne l’opportunité d’être utilisée sur le plan de la politique internationale pour essayer d’influencer les comportements. […] Nous ne pouvons pas faire de Bolsonaro un homme politique fiable. Mais comme la plupart des gens, il répondra sans doute à des mesures incitatives ou dissuasives claires. Les décideurs doivent élargir leur définition des menaces, en intégrant le changement climatique dans les décisions politiques. » Tyler Bellstrom