• Rassemblement interdit à Nantes. Le préfet de Loire-Atlantique a annoncé hier soir l’interdiction de « tout rassemblement dans une grande partie du centre-ville de Nantes » samedi de 10h à 20h pour « garantir l’ordre public ». La décision a été prise après la diffusion sur les réseaux sociaux d’un appel à un rassemblement non déclaré en préfecture pour rendre hommage à Steve Caniço et dénoncer l’intervention policière qu’ils accusent d’avoir provoqué la noyade du jeune homme dans la Loire dans la nuit du 21 au 22 juin.

  • La réponse d’Amazon à la « taxe Gafa ». L’entreprise américaine de commerce en ligne Amazon a déclaré hier à l’AFP n’avoir « pas d’autre choix » que de répercuter la « taxe Gafa » sur les personnes et entreprises utilisant sa plateforme française pour vendre leurs produits. Adoptée par le Parlement le 11 juillet, la « taxe Gafa » vise les entreprises qui réalisent à travers leurs activités numériques un chiffre d’affaires de plus de 750 millions d’euros dans le monde, dont au moins 25 millions d’euros en France. Sur la page d’information destinée aux vendeurs utilisant sa plateforme, Amazon explique qu’il augmentera leurs frais de vente de 3 % à partir du 1er octobre.

  • Majorité étroite au Royaume-Uni. La candidate du parti des Libéraux-Démocrates Jane Dodds, pro-européenne, a remporté l’élection législative partielle organisée hier dans la circonscription de Brecon et Radnorshire, au Pays de Galles, face au député sortant, membre du Parti conservateur. Avec la perte de ce siège, le Premier ministre conservateur britannique, Boris Johnson, au pouvoir depuis le 24 juillet, ne dispose plus que d’une majorité d’une voix à la Chambre des communes en comptant les 10 élus du parti nord-irlandais DUP avec lequel les Conservateurs forment une coalition.