6 août 2019

Ça alors

La Corée du Nord accusée de se financer avec des cyberattaques

La Corée du Nord a récolté plus de 2 milliards de dollars en six mois cette année grâce à des cyberattaques menées contre des banques et des transactions de cryptomonnaies, selon un rapport du Conseil de sécurité de l’ONU élaboré par des experts indépendants et consulté hier par l’agence de presse Reuters. Selon le rapport, cet argent sert à financer le programme d’armement de la Corée du Nord. Selon un autre rapport publié hier par 38 North, un centre de réflexion spécialiste de la Corée du Nord installé à Washington, aux États-Unis, l’expertise informatique du pays de Kim Jong-un « ne doit pas être sous-estimée ». Le Conseil de sécurité de l’ONU a imposé à la Corée du Nord de lourdes sanctions économiques, interdisant à ses États membres, à leurs entreprises ou aux individus d’y investir, d’y exporter du pétrole, des métaux ou des outils industriels, ou d’en importer des produits alimentaires.