7 août 2019

Tout s'explique

Crise au Cachemire indien

À quoi sont dues les tensions actuelles au Cachemire indien ?

Un manifestant est mort au Cachemire indien alors qu’il tentait d’échapper à la police, a déclaré aujourd’hui une source policière locale à l’AFP, tandis que les moyens de communication sont coupés depuis ce week-end et que plus de 100 personnes, dont les principaux dirigeants des partis politiques locaux, ont été arrêtées depuis dimanche, selon l’agence Press Trust of India. Le gouvernement nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi a révoqué lundi par décret présidentiel l’autonomie de la région, qui était garantie par la Constitution indienne depuis son entrée en application en 1950, une décision confirmée depuis par les deux chambres du Parlement indien.

Que change la révocation de l’autonomie du Cachemire indien ?

L’État du Jammu-et-Cachemire pouvait jusqu’ici fixer ses lois, à l’exception des domaines de la défense, des affaires étrangères et des communications, relevant du pouvoir central indien. Avec la nouvelle loi, il sera divisé en deux territoires qui seront placés sous l’autorité du gouvernement fédéral. Le statut spécial de la région interdisait également aux personnes non originaires du Cachemire d’y acheter un logement et de s’y inscrire sur les listes électorales. Le parti de Narendra Modi, qui défend le caractère hindou de l’Inde, avait souvent promis la suppression du statut spécial du Cachemire, seule région à majorité musulmane du pays. Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a estimé hier que Narendra Modi poursuivait un objectif de « nettoyage ethnique des musulmans en Inde ».

Pourquoi la région du Cachemire est-elle une source de conflit régional ?

Le Pakistan, un pays frontalier à majorité musulmane qui revendique l’intégralité du Cachemire, a annoncé aujourd’hui qu’il suspendait le commerce bilatéral avec l’Inde et expulsait l’ambassadeur indien de son territoire. Depuis leur indépendance en 1947, l’Inde et le Pakistan, qui disposent aujourd’hui de l’arme nucléaire, se disputent cette région. Le territoire était alors un État princier habité par une population majoritairement musulmane, mais dirigé par un prince hindou qui choisit de se rallier à l’Inde, entraînant la première guerre indo-pakistanaise. Le Cachemire est divisé entre les deux pays et la Chine. Situé à très haute altitude dans l’Himalaya, il constitue une ressource stratégique en eau, car il « permet de contrôler le bassin de l’Indus », un fleuve dont l’eau est « vitale pour irriguer les cultures et nourrir les populations », notait en 2002 un rapport du Sénat français.