12 août 2019

Ça alors

Répétition générale de l’élection présidentielle en Argentine

Le candidat de centre gauche Alberto Fernandez est arrivé en tête de l’élection primaire générale organisée hier en Argentine avec 47 % des voix. Il devance l’actuel président libéral Mauricio Macri, qui récolte 32 % des suffrages. Le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu le 27 octobre, mais les scrutins présidentiels ont toujours respecté la tendance des primaires simultanées en Argentine depuis la création de ce système en 2009. Les partis, même s’ils ne présentent qu’un seul candidat, sont obligés d’y participer. Chaque électeur disposant d’un seul bulletin de vote, il doit choisir à la fois son parti et son candidat, ce qui permet de départager des concurrents au sein d’un parti tout en donnant une première tendance de la répartition des voix. Dans ce pays où le vote est obligatoire, la primaire de cette année s’apparentait à une répétition générale de la présidentielle, car les grands partis avaient tous présenté un candidat unique.