12 août 2019

Ça peut servir

Ne pas forcer les enfants à finir leur assiette

Forcer un enfant à finir son assiette « n’est pas recommandé d’un point de vue comportemental ni nutritionnel », explique dans un article de Slate.fr Sophie Nicklaus, directrice de recherche au Centre des sciences du goût et de l’alimentation, une unité de recherche universitaire située à Dijon. Cette attitude peut même s’avérer contre-productive, car elle peut dégoûter les enfants des aliments qu’on les pousse à ingérer contre leur gré car elle apprend à l’enfant « à ne plus faire confiance aux signaux de rassasiement qui interviennent naturellement au cours d’un repas ». L’estomac des plus jeunes n’a pas la même taille que celui des adultes, rappelle la chercheuse, et le plus souvent, lorsqu’ils ne terminent pas leur repas, ce n’est pas pour vous faire enrager, mais simplement parce que leur ventre est rempli.