13 août 2019

Ça alors

Les espèces menacées moins protégées aux États-Unis

L’exécutif américain a modifié hier les décrets d’application de la loi sur la protection des espèces menacées sur le territoire des États-Unis. Il a supprimé une clause qui accordait automatiquement aux espèces « menacées » la même protection qu’aux espèces « en danger d’extinction ». Après l’entrée en vigueur du nouveau texte prévue dans un mois, une étude scientifique devra être menée avant de décider de la protection d’une espèce et l’impact économique de la protection sera pris en compte, ce qui n’était pas le cas auparavant. Les procureurs généraux de la Californie et du Massachusetts ont déjà annoncé qu’ils allaient engager des poursuites judiciaires pour faire annuler cette décision. Environ 1 million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction au cours des prochaines décennies, selon un rapport publié en mai par l’IPBES, un organisme intergouvernemental indépendant créé sous l’égide de l’ONU.