16 août 2019

Ça alors

La Norvège contre la déforestation de l’Amazonie

Le ministre norvégien de l’Environnement a annoncé hier que son pays suspendait un versement d’environ 30 millions d’euros au Fonds pour l’Amazonie, qui est géré par la Banque brésilienne de développement, un établissement public, et qui finance des projets de lutte contre la déforestation. Il a reproché à l’exécutif brésilien d’avoir modifié fin juin la gouvernance du fonds et d’avoir supprimé un comité technique sélectionnant les projets à soutenir. L’Allemagne a également bloqué un versement au fonds samedi. La forêt amazonienne, dont plus de la moitié se trouve au Brésil, joue un rôle essentiel d’absorption des gaz à effet de serre. La déforestation y est en forte augmentation depuis l’entrée en fonction en janvier du président brésilien, Jair Bolsonaro. Elle a détruit près de quatre fois plus de surfaces le mois dernier qu’en juillet 2018, selon l’agence spatiale brésilienne.