20 août 2019

Ça alors

L’usage des armes létales davantage encadré pour la police californienne

Le gouverneur de l’État américain de Californie a signé hier une loi restreignant l’usage des armes létales par la police. Selon ce texte, qui entrera en vigueur en janvier, les policiers californiens ne pourront utiliser de telles armes que si elles sont « nécessaires » pour faire face « à une menace imminente de mort ou de blessures graves » et non plus s’ils estiment qu’il est « raisonnable » d’y avoir recours. La Californie est le premier État américain à définir un tel critère, déjà choisi par plusieurs municipalités. Cette proposition de loi a été initiée après la mort l’an dernier d’un homme noir de 22 ans à Sacramento, tué par des policiers qui croyaient qu’il avait une arme à feu en main, alors qu’il s’agissait d’un téléphone portable. 115 personnes ont été tuées par balle par la police l’an dernier en Californie, selon un décompte du Washington Post.