23 août 2019

C'est leur avis

Rien de concret pour Boris Johnson

Recevant ces derniers jours le Premier ministre britannique, Boris Johnson, la chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français, Emmanuel Macron, ont déclaré qu’il leur paraissait possible de trouver d’ici 30 jours un accord avec le Royaume-Uni sur la question de la frontière irlandaise. Dans un éditorial non signé, le Guardian estime cependant que Boris Johnson n’a rien obtenu de concret.

« Quels résultats a donnés la première incursion de M. Johnson en Europe continentale cette semaine ? En apparence, il y a une forme de progrès, sous la forme d’une ouverture à des discussions ultérieures dans le courant de septembre. Une bonne chose en soi. Mais au fond, pas grand-chose. Ni la dirigeante allemande ni le dirigeant français ne se sont éloignés de leur engagement vis-à-vis de l’accord de retrait. […] Pour sa part, M. Johnson n’a montré aucun signe qu’il était plus intéressé par un accord négocié que par la solution sans accord pour laquelle des préparatifs continuent et qui reste le principal problème pour les parlementaires. »