30 août 2019

C'est leur avis

Le pari manqué d’Emmanuel Macron lors du G7

Le sommet du G7, réunissant les dirigeants de sept pays parmi les plus industrialisés, organisé à Biarritz le week-end dernier, a été marqué par une visite surprise du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. En la suscitant, Emmanuel Macron a cherché, mais sans succès, à épouser les codes de la diplomatie de Donald Trump, estime le chroniqueur du Washington Post David Ignatius.

« Macron, comprenant le penchant de Trump pour une diplomatie disruptive, pensait apparemment que s’il amenait Zarif à la réunion du sommet du G7 sur la côte française, il pourrait déclencher une réunion américano-iranienne qui relancerait les discussions. […] Le pari de Macron n’a pas fonctionné et il existe des raisons évidentes pour expliquer cela : Zarif n’est pas assez haut placé, il est personnellement détesté par l’équipe de Trump en tant qu’interlocuteur favori de la présidence d’Obama et il n’a rapporté aucune concession de Téhéran. Peut-être que si le président Hassan Rohani était arrivé à Biarritz avec un message significatif, alors Trump n’aurait pas résisté à une réunion au sommet. » David Ignatius