2 septembre 2019

C'est leur avis

Restaurer un sentiment d’union nationale entre Hong Kong et la Chine

Les manifestations à Hong Kong se sont poursuivies ce week-end, malgré l’interdiction du rassemblement de samedi, et des lycéens ont mené plusieurs actions aujourd’hui, jour de leur rentrée. Le politologue chinois Zheng Yongnian estime dans un article du quotidien singapourien Lianhe Zaobao, repris par Courrier international, que Pékin doit restaurer un sentiment d’union nationale [€] pour mettre fin à la crise.

« Dans le passé, les mouvements démocratiques à Hong Kong comportaient une certaine tendance antibritannique. Aujourd’hui, le mouvement démocratique se caractérise par son rejet de la mère patrie, la Chine continentale. Le sentiment d’identité nationale s’est entièrement inversé. […] Aujourd’hui, par sa durée comme par sa violence, le mouvement de contestation sociale a largement contribué à révéler au grand jour les nombreuses contradictions auxquelles Hong Kong est confronté. Aucun de ses problèmes ne sera efficacement résolu tant qu’aucune réponse ne sera apportée à la question : “Qui a autorité sur Hong Kong ?” […] Le défi pour la Chine continentale est donc le suivant : comment mettre en œuvre la deuxième réintégration de Hong Kong dans la Chine ? » Zheng Yongnian