• Orange contre BFMTV. L’opérateur de télécommunications Orange a arrêté ce matin la diffusion auprès de ses abonnés des chaînes de télévision BFMTV, RMC Découverte et RMC Story faute d’avoir trouvé un accord avec leur maison mère, le groupe Altice, qui souhaite qu’Orange le rémunère pour continuer à les proposer. L’opérateur de télécommunications Free, qui représentait environ 15 % de l’audience de BFMTV selon le directeur général de la chaîne, Marc-Olivier Fogiel, ne diffuse plus ces chaînes depuis fin août. Près de 12 millions de foyers sont équipés d’une box Orange et un peu plus de 6 millions pour Free.

  • Villani candidat à Paris. Le mathématicien et député La République en marche de l’Essonne Cédric Villani a annoncé hier soir sa candidature à la mairie de Paris pour l’élection municipale de mars, alors que son parti a investi pour ce scrutin Benjamin Griveaux, député de Paris et ex-porte-parole du gouvernement. Cédric Villani a assuré vouloir être le « premier maire véritablement écologiste de Paris ».

  • Revers pour Boris Johnson. Les députés britanniques ont adopté hier soir, contre l’avis du gouvernement, une proposition de loi obligeant le Premier ministre, Boris Johnson, à demander à l’UE un nouveau report du Brexit au 31 janvier 2020 si aucun accord de retrait n’était conclu avec l’UE avant le 19 octobre. Le texte doit encore être approuvé par la Chambre des lords avant d’être promulgué par la reine. Boris Johnson a ensuite présenté une motion pour convoquer des élections législatives anticipées le 15 octobre, mais il n’a pas obtenu la majorité requise des deux tiers des députés.

  • Nucléaire iranien. Le président iranien, Hassan Rohani, a annoncé hier soir l’abandon de toute limite à la recherche et au développement en matière nucléaire de façon à doter le pays de tout ce dont il a « besoin pour l’enrichissement » de l’uranium. Il a menacé de s’affranchir d’autres obligations si les pays encore engagés dans l’accord de Vienne (Allemagne, Chine, France, Royaume-Uni et Russie), qui prévoyait une limitation de son programme nucléaire en échange de la levée de sanctions économiques, ne parvenaient pas à aider l’Iran à contourner les sanctions des États-Unis, qui se sont retirés de l’accord en 2018.

  • Ouragan Dorian. Les Nations unies ont estimé hier soir qu’environ 70 000 personnes avaient « besoin d’une aide immédiate » aux Bahamas après le passage de l’ouragan Dorian, qui a été remonté en catégorie 3 sur une échelle de 5 et a quitté l’archipel pour se diriger vers les États-Unis. Alors que « les opérations de sauvetage et l’exploration des maisons inondées » ont débuté hier soir, le bilan est déjà d’au moins 20 morts, selon le ministre de la Santé. Marsh Harbour, la troisième ville du pays, a été détruite à 60 %, selon le Premier ministre des Bahamas.