5 septembre 2019

Ça alors

Embouteillages en orbite terrestre

L’Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé mardi qu’elle avait dû effectuer la veille une manœuvre d’évitement pour protéger l’un de ses satellites d’une collision avec un satellite de l’entreprise américaine SpaceX. L’ESA a procédé à 28 manœuvres d’évitement de débris en 2018, mais c’est la première fois qu’elle le fait pour contourner un satellite en activité. Sur Twitter, l’ESA a estimé qu’avec « l’augmentation du nombre de satellites en orbite », il allait « devenir indispensable de confier l’exécution des manœuvres d’évitement de collision à une intelligence artificielle ». SpaceX a déployé 60 satellites dans le cadre de son projet de réseau Starlink, qui ambitionne de fournir des connexions à Internet à haut débit dans le monde entier. Il compte en placer 12 000 en orbite d’ici 2024, alors que moins de 9 000 objets ont été lancés dans l’espace depuis Spoutnik en 1957, selon le Bureau des affaires spatiales de l’ONU.