6 septembre 2019

Ça alors

Les trottinettes Lime ne seront plus chargées par des auto-entrepreneurs

Implantée dans plusieurs villes françaises, l’entreprise américaine de location de trottinettes Lime a annoncé hier qu’elle allait mettre un terme à Paris, où elle est installée depuis juin 2018, à son programme de « juicers », des auto-entrepreneurs qui collectent et rechargent les véhicules de l’entreprise. À compter du 21 octobre, Lime « fera uniquement appel à des professionnels ayant une société établie » et l’entreprise précise qu’elle privilégiera les prestataires qui utilisent des véhicules électriques pour le ramassage et recourent aux énergies vertes pour la recharge. Bird, un concurrent de Lime, avait déjà décidé en juillet d’internaliser la recharge de ses trottinettes. La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait prévenu en juin que la ville limiterait ses autorisations d’ici la fin de l’année à deux ou trois opérateurs et que « les critères sociaux et environnementaux » seront déterminants dans ce choix.