10 septembre 2019

Tout s'explique

Ursula von der Leyen présente sa Commission européenne

Comment se compose cette Commission européenne ?

La prochaine présidente de la Commission européenne, l’Allemande Ursula von der Leyen, a présenté aujourd’hui la future composition de cet organe de l’UE. En incluant sa présidente, il comprend 27 commissaires représentant chacun un pays membre de l’UE, à l’exception du Royaume-Uni en raison du Brexit prévu le 31 octobre, et 13 femmes pour 14 hommes, ce qui en fait l’équipe la plus proche de la parité jusqu’ici. Huit commissaires présentés par Ursula von der Leyen étaient déjà membres de la Commission précédente, dirigée par Jean-Claude Juncker. Chacun des membres doit désormais être auditionné par le Parlement européen, qui doit s’exprimer par un vote prévu le 22 octobre sur la composition de la Commission.

Sur quels sujets l’accent est-il mis ?

« L’Union européenne doit conduire la transition vers une planète saine et un nouveau monde numérique », a déclaré aujourd’hui Ursula von der Leyen. La présidente a repris les objectifs qu’elle avait présentés en juillet devant le Parlement européen avant son élection. Elle a désigné trois vice-présidents exécutifs, un nouveau type de poste défini par la présidente, dont le rôle consiste à incarner les priorités de son programme, a précisé une porte-parole de la Commission européenne à Brief.me. Ursula von der Leyen a chargé le Néerlandais Frans Timmermans, vice-président exécutif, de mettre en place un « Green Deal européen », un programme d’investissement dans la transition écologique. Elle a également nommé la Danoise Margrethe Vestager, renouvelée à son poste de commissaire à la Concurrence, à un poste de vice-présidente exécutive devant mettre en œuvre le « programme pour une Europe adaptée à l’ère du numérique ». Le troisième vice-président exécutif, le Letton Valdis Dombrovskis, a pour mission de concilier « la dimension sociale et le marché » au sein de l’économie européenne.

En quoi consiste le poste de commissaire au Marché intérieur ?

Ursula von der Leyen a confié à la Française Sylvie Goulard le poste de commissaire au Marché intérieur. Sylvie Goulard est familière du fonctionnement des institutions de l’UE, puisqu’elle a été conseillère de Romano Prodi lorsqu’il était président de la Commission européenne au début des années 2000. Elle a ensuite été députée européenne du MoDem de 2009 à 2017. Elle succède à la Polonaise Elzbieta Bienkowska en tant que commissaire au Marché intérieur. Selon sa lettre de mission, disponible sur le site de la Commission européenne, elle sera chargée de mener la politique de l’UE pour ce qui concerne la libre circulation des biens et des services et la politique industrielle. Elle devra également « faire progresser le marché unique numérique », en renforçant la « souveraineté technologique » de l’UE, et sera responsable de la « nouvelle direction générale de l’industrie de la défense et de l’espace ».