• Élection en Tunisie. Le second tour de l’élection présidentielle tunisienne, dont la date n’est pas encore fixée, opposera le juriste sans parti politique Kaïs Saïed à l’homme d’affaires Nabil Karoui, incarcéré depuis le 23 août pour fraude fiscale et blanchiment d’argent, a annoncé aujourd’hui le président de l’Isie, l’instance chargée des élections en Tunisie. Kaïs Saïed a obtenu 18,4 % des suffrages lors du premier tour qui s’est tenu dimanche et Nabil Karoui a remporté 15,6 % des voix.

  • Attentats en Afghanistan. Deux attentats ont eu lieu aujourd’hui en Afghanistan, l’un à proximité d’un meeting électoral du président, Ashraf Ghani, dans une localité de la province de Parwan, au nord de Kaboul, et l’autre dans la capitale, faisant au total au moins 48 victimes. Les deux attaques ont été revendiquées par les talibans, des combattants djihadistes qui considèrent comme illégitime la prochaine élection présidentielle prévue le 28 septembre.

  • Élections législatives israéliennes. Des élections législatives ont lieu aujourd’hui en Israël pour la deuxième fois cette année, le Premier ministre sortant, Benjamin Netanyahou, n’ayant pas réussi à former une coalition à l’issue du scrutin organisé en avril. Son parti, le Likoud, qui se définit comme « national libéral », avait obtenu 26,5 % des voix, devant le mouvement centriste Bleu et Blanc de l’ancien chef d’état-major de l’armée Benny Gantz.

  • Changement climatique. La hausse de la température moyenne du globe pourrait atteindre 6,5 à 7 °C en 2100, selon le pire des scénarios présentés aujourd’hui par le Centre national de recherches météorologiques, qui rassemble Météo-France et le CNRS, et cinq laboratoires franciliens de l’Institut Pierre-Simon-Laplace. Ces travaux, qui envisagent un réchauffement de la planète plus important que les précédentes versions de 2012, seront pris en compte dans le sixième rapport du Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

  • De navires fabriqués en France dans le conflit au Yémen. Plusieurs médias, dont Disclose et Mediapart, ont diffusé aujourd’hui une enquête selon laquelle des navires de guerre construits en France par des sociétés françaises sont utilisés au Yémen, où se déroule un conflit depuis 2014. En avril, Disclose avait déjà publié une note « confidentiel défense » révélant que des armes de fabrication française étaient utilisées dans le conflit au Yémen.

  • Lutte contre les trafics de stupéfiants. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a présenté aujourd’hui un nouveau plan antidrogue de 55 mesures, dont la création d’un office antistupéfiants, l’Ofast, pour mieux lutter contre les trafics. Le plan prévoit la mise en place d’une plateforme d’appel destinée à recueillir les signalements des points de vente.