18 septembre 2019

Ça peut servir

Connaître la qualité de l’air

La mairie de Paris a lancé hier un nouveau dispositif permettant, sur son site internet, de s’informer sur le niveau de la qualité de l’air dans la ville et d’obtenir des prévisions pour le lendemain. Une carte affiche les chiffres des concentrations en dioxyde d’azote, en ozone et en particules fines quartier par quartier. En France, il existe déjà un indice de surveillance de la qualité de l’air, ATMO. Un site internet permet de consulter pour chaque région le niveau de la pollution atmosphérique. À l’occasion de la cinquième Journée nationale de la qualité de l’air, la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, a annoncé aujourd’hui que l’indice ATMO serait révisé d’ici la fin de l’année pour mieux tenir compte des plus petites particules fines.