24 septembre 2019

C'est leur avis

Les erreurs de Thomas Cook

L’entreprise britannique d’organisation de voyages Thomas Cook a annoncé hier son placement en liquidation judiciaire. Duncan Craig, journaliste pour la rubrique voyage du quotidien britannique The Times, estime que Thomas Cook a souffert des difficultés du secteur ainsi que d’une stratégie peu claire.

« Thomas Cook ne s’est pas relevée des nombreux coups durs qu’elle a essuyés : terrorisme, vague de chaleur de 2018, faiblesse de la livre, marché tout-puissant du low cost aérien, essor de l’économie du partage, fluctuation des prix du pétrole, premiers frémissements d’une écoconscience dans les pays développés – sans parler du Brexit, ce morceau de kryptonite lancé contre la confiance des consommateurs. […] Et puis Thomas Cook s’est infligé des blessures à elle-même. Les stratèges des marques soulignent la nécessité d’une clarté de l’identité, du message. On imagine que même les salariés de Thomas Cook auraient du mal à définir l’identité de leur propre employeur. Compagnie aérienne ou voyagiste ? Long-courrier ou escapade en Méditerranée ? Traditionnel ou avant-gardiste ? Hipster ou Bidochon ? On dira ce qu’on voudra de Ryanair, mais au moins on sait où on met les pieds. » Duncan Craig