24 septembre 2019

Ça alors

Une structure indépendante pour combattre l’extrémisme en ligne

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, et la directrice des opérations de Facebook, Sheryl Sandberg, ont annoncé hier la création d’une structure indépendante pour combattre l’extrémisme en ligne. Il s’agit d’une réponse à l’« appel de Christchurch », lancé en mai par Jacinda Ardern après les attentats commis en mars contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch. L’auteur des attentats, un suprémaciste blanc, avait diffusé une vidéo de ses actes en direct sur Facebook pendant 17 minutes, avant que la diffusion soit interrompue. La structure annoncée hier visera à mettre en œuvre cet appel, actuellement signé par 31 pays, en examinant par exemple la façon dont les algorithmes de certaines entreprises sont susceptibles de promouvoir des contenus conduisant à une radicalisation.